Pénélope

 

Au fil du temps s’use la trame,

Le doute éraille la ferveur ;

De haute lisse était la toile,

Tu t’es lassée de sa splendeur.

Aujourd’hui tu tisses le voile

Du gris linceul de ton bonheur,

Demain broderas-tu de larmes

D’or et d’argent et de couleurs

Les joues pâles de la mémoire,

Cette veuve au sourire trompeur ?

 

05 06 07